Contra (MSX2 Home Computer:)


 
 
Contra (MSX2 Home Computer)
 
C’est fou, dès qu’un jeu possède une certaine notoriété, on voit pousser des remake comme des champignons, il suffit de voir Castlevania ou Ghost’n Goblin pour s’en rendre compte. Contra possède ainsi un remake sur Nes, Commodore et Msx (plus récemment la version arcade a été rééditée sur le XboxLive et sera bientôt disponible dans la compile de Konami sur DS). Ici nous allons donc nous intéresser au remake Msx, ou ses nouveautés par rapport à l’original sont très mal exploités.

En effet, entre l’arcade et la Msx, difficile de retranscrire parfaitement l’esprit du jeu . Notre Bill Rizer donc, arborant un sprite qui va en adéquation avec les capacités techniques de la console, se balade dans la jungle son flingue sous le bras et zigouille pour la Xième fois l’armée du Red Falcon. Franchement graphiquement c’est mignon, mais sans plus. De ce côté-là, pas grand chose à redire, par contre on en vient à ce qui a le plus morflé dans le jeu: Le gameplay.
 


Tout comme le Castlevania Msx, les déplacements se font d’écran en écran, pas vraiment gènant au début, c’est surtout vers la fin qu’on enrage de l’ennemi qui nous blesse immédiatement après être passé d’un écran à l’autre, ce qui augmente inutilement la difficulté. C’est là qu’entre en jeu la barre de vie, seule nouveauté « positive » puisque indispensable, c’est justement sur le changement d’écran qu’on se rend compte de son utilité car sans elle, impossible de finir le jeu avec le peu de vie dont l’on dispose. Autre changement, les armes secondaire, on les récupères petit à petit et on peut les respectivement quand on récupère un autre power-up, un plus appréciable ou inutile puisque mis à part le tir-auto, le reste est inefficace ou inutilisable. Enfin, sur arcade on avait 5 niveaux, sur Nes 8, sur Msx 19! Je peux vous dire qu’au bout de 15ième niveaux on commence à en avoir ras le bol! Toujours les mêmes stages avec une architecture à peine différente, bref on se fait chier! Ajoutez à cela les insipides niveaux en vue de dos, encore plus nombreux que d’habitude, et on obtient le Contra le plus ennuyeux de toute la saga.

Un Contra bien fade dans toute les catégories, et c’est justement là la pire de toute les tares dans un Contra: Un fun inexistant. Son seul point fort, c’est sa rareté.

Verdict:
-Graphismes: ***
-> De la Msx, joli sans plus.
-Gameplay/Maniabilité: *
-> Le N.E.A.N.T! La maniabilité correspond bien à l’esprit du jeu: c’est lent.
-Musique/Son: **
-> R.A.S, de simple remix sans prétention.



 



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site