Contra (arcade)

 
 
Contra (arcade)
 
Vous entendez des explosions, des cris, de la mitraille, vous remarquez la borne d’arcade qui émet tout ces sons, vous vous approchez, vous insérez une pièce, l’écran titre apparaît, « Contra » (ou Gryzor par chez nous), start et la bataille commence.

Vous contrôlez un gros baraqué blond dans un marcel moulant répondant au doux nom de Bill Rizer accompagné de son pote brun (il faut bien faire la différence) Lance Bean. Votre mission? Détruire l’organisation secrète Red Falcon qui tente d’envahir la terre avec son armée d’alien en tout genre. Vous martelez donc le bouton de tir, éliminez vos faibles adversaires, vous admirez les jolis décors bucolique et…tiens une base? Vous explosez l’entrée, vous rentrez, et oh surprise! Changement de visé, on vois son héros de dos, amusant, mais vous remarquerez bien vite que ces niveaux sont plus chiant qu’autre chose, on meurt parfois on ne sait pas pourquoi si bien que les vies s’envolent. On continue en essayant de survivre tant bien que mal, un niveau à l’extèrieur, un autre en vue de dos (argh!) et un dernier long niveau qui enchaîne les sapins sous la neige, la manufacture et le repaire alien, de l’action non-stop en résumé. Ce qui nous fait donc 5 niveau en tout et pour tout, cela peut paraître rapide vu comme ça, mais vous verrez que sur la fin il vaut mieux avoir une bonne réserve de continue sous peine de s’écrouler devant le boss final qui pue vraiment la grosse blague dans tout les sens du terme.
 


Parlons donc de la difficulté, vous courez, vous sautez et ah! Un ennemi! Vite la diagonale, la diagonale bordel! Pan vous êtes mort. Oui car en plus d’avoir des ennemis agressif qui saute partout, qui tire partout et qui sortent de partout, le personnage est un peu lent pour ce qui est de tirer en diagonale, comptez bien 2 secondes qui se révèleront être le plus souvent fatale. Le saut? Déjà qu’il est bien ridicule (on regrette le mignon petit jump des Contra Nes), il est pas bien haut, et pour esquiver les boulettes ou les ennemis c’est pas pratique. Heureusement le spread shot est là pour nous aider un peu dans notre mission, mais bon déjà il faut le trouver et essayer de le garder le plus longtemps possible, ce qui ne sera pas facile.

Ce qui a de bien avec les Contra et ce depuis le premier épisode, ce sont les musiques, on est jamais déçu. Bien entendu ce Contra ne déroge pas à la règle, ça a du punch, ça donne envie de casser de méchant, et ces musiques sont devenues mythique puisqu’elles seront reprises pour la Nes et les futurs épisodes.

Alors est-ce que ce Contra vaut le coup? Pour le fan de Contra, de l’arcade, qui aime la bonne grosse vieille difficulté, oui. Pour les autres préférez le remake Nes, moins vicieux (quoique…), et plus facile à terminer sans trop de dégâts.

Verdict:
-Graphismes: ****
>C’est beau, les ennemis ressemblent à des rugbyman mais qu’importe, c’est joli à regarder.
-Gameplay/Maniabilité: **
>Argle! Difficulté dans les diagonales, un saut pourrit, des pseudo phase d’action en vue de dos plus injouable qu’autre chose…c’est de l’arcade mais ça a bien vieilli.
-Musique/Son: ****
>Musiques géniales tout simplement, un son un peu démodé.



 


1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. hamani walid 02/03/2010

salut cava

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×